Archives de l’auteur

Ampoule LED H4 : le choix du meilleur éclairage pour voiture

L’éclairage de votre voiture est primordial pour votre sécurité, surtout si vous roulez souvent pendant la nuit. Vous devez absolument faire le bon choix. À cet égard, quelques critères doivent être respectés. Mais la meilleure option reste l’ampoule LED H4 vendue par la société AGM-LED.

Comment choisir une ampoule LED pour sa voiture ?

Actuellement, de plus en plus de personnes optent pour les ampoules LED pour leur voiture. Ces ampoules ont un meilleur design. Et leur performance ainsi que leur longévité sont surprenantes.

Lorsque vous les choisissez, soyez attentif à la fonctionnalité à laquelle vous voulez l’utiliser : en tant qu’antibrouillard, pour les feux de route ou encore pour les feux de croisement.

Aussi, définissez à l’avance où vous voulez l’installer et quelle est la capacité d’éclairage que vous voulez.

En outre, vérifiez si l’ampoule LED est homologuée et compatible avec votre véhicule, car il existe une norme à respecter là-dessus.

Ainsi, cliquez ici pour découvrir les types d’ampoule LED existante. Vous pouvez en profiter pour connaître les spécificités de chacune d’elles.

Pourquoi opter pour une ampoule LED H4 ?

Si vous voulez profiter de tous les avantages qu’une ampoule LED peut offrir, il vaut mieux choisir l’ampoule LED H4. Les raisons sont nombreuses, notamment :

  • L’ampoule LED H4 offre une luminosité optimale, d’un blanc pur comparable à la lumière du jour. Vous pouvez en obtenir une lumière bleutée juste en augmentant la température.
  • Cette ampoule est très facile à installer. Vous pourriez facilement remplacer vos phares d’origine à une autre plus puissante qu’est l’ampoule H4 LED. Aucune modification n’est requise.
  • C’est une ampoule multi-usage. Vous pouvez l’utiliser pour les feux de route ou bien pour les feux de croisement. Il est parfait même pour l’intérieur de votre véhicule.
  • C’est l’ampoule LED qui assure le plus votre sécurité et celle des piétons. Pourquoi ? Car l’éblouissement qu’il génère est limité au maximum. Ce qui rend le visuel plus clair et net.
  • Bien qu’elle soit très claire, l’ampoule LED H4 ne consomme que très peu d’énergie. Elle est donc l’une des lampes les plus économiques.
  • Ce type d’ampoule est adapté à tout type de voiture comme les voitures de course, les voitures anciennes modèles, les voitures électriques…

Le meilleur endroit pour acheter son ampoule LED h4

L’idéal c’est d’acheter ses pièces de voiture chez un professionnel. Il en est de même pour l’ampoule LED H4. Il n’est pourtant pas facile d’en trouver un de confiance. Heureusement, l’équipe de la société AGM-VISION est là pour vous rendre service.

Il s’agit d’une société spécialisée en pièces de voiture, mais surtout dans la vente d’ampoule LED pour voiture.

Mais il ne se contente pas de vendre des ampoules de qualités et de bonne marque. Il vous propose également d’installer votre nouvelle ampoule LED.

Question budget ? Le prix des ampoules LED H4 chez AGM-VISION est très compétitif. En plus, vous avez le libre choix quant à l’ampoule LED qui correspond à votre budget.

Jeremy

Comment faire enlever votre épave en région parisienne ?

Comme bon nombre de personnes, possédez-vous un vieil engin dont vous voulez vous débarrasser ? Ou souhaitez-vous vous défaire d’une épave qui vous encombre et qui pollue votre entourage ? Il est bel et bien possible de le faire et plus particulièrement si vous habitez dans la région parisienne. Pour en savoir davantage, lisez cet article.

Enlèvement d’épave en région parisienne : comment ça marche ?

La première chose à faire pour vous débarrasser de votre épave serait de contacter un épaviste professionnel. Pour y parvenir, vous pouvez vous rendre sur internet et rechercher les épavistes situés dans la région parisienne. Au cas contraire, vous pouvez passer par le bouche-à-oreille. Ce qui est primordial est que vous cibliez un épaviste VHU qui figure dans la liste officielle des épavistes agréés de la région. En guise de recommandation, orientez-vous vers l’épaviste rapid epaviste.

Une fois votre spécialiste trouvé, il est nécessaire que vous précisiez le type d’épave à enlever et que vous organisiez un rendez-vous en tête-à-tête. Cette rencontre lui permettra de savoir véritablement à quoi il a à faire, mais vous permettra aussi de poser vos éventuelles questions et de définir une date pour l’intervention. Pour un débarras rapide et réussi de votre épave, vous devriez regrouper certaines pièces très importantes. Généralement, il est question de fournir :

  • La carte grise originale de l’engin à enlever. Si vous n’aviez pas la carte grise, vous devriez fournir un document officiel montrant que vous n’êtes pas en mesure de fournir un justificatif de propriété ;
  • La pièce d’identité du propriétaire de la carte grise ;
  • En cas de cession ou de succession de l’engin, un certificat de cession ou une dévolution successorale ;
  • Un certificat de non-gage ;
  • L’original du formulaire VGE (Véhicule Gravement Endommagé).

Après que vous ayez fourni ces documents, le professionnel pourra passer chez vous le jour J pour récupérer l’épave. À son arrivée, il va procéder à une inspection, vous délivrer un certificat préfectoral de cession pour la destruction de l’épave et ensuite la conduire dans un centre VHU.

Enlèvement d’épave en région parisienne : gratuit ou payant ?

Vous vous demandez sûrement si l’enlèvement de votre épave serait gratuit ou payant. En effet, cette prestation est gratuite, mais il existe des cas exceptionnels où elle nécessite de l’argent. Le facteur qui détermine cela est la distance. Si la distance entre l’épaviste ciblé et l’engin à enlever est inférieure à 30 km, vous n’aurez généralement rien à payer. En revanche, si cette distance est au-dessus des 30 km le service vous coûtera.

Voilà en quelque ligne comment peut se passer votre enlèvement d’épave. N’hésitez donc plus à envoyer vos vieux véhicules à la case afin de gagner de l’espace et de protéger votre environnement.

Jeremy

Mise en vente de scooters d’occasion : comment procéder ?

Les ventes d’engins d’occasion sont toujours source de préoccupations. Qu’il s’agisse de revendre une vieille bécane ou un engin tout neuf ayant à peine servi, vous n’êtes pas sorti de l’auberge. Généralement, il subsiste des contraintes, des compromis, un terrain d’entente criblé de divergences, etc. qui résultent d’une mauvaise affaire. Toutefois, il existe bien des astuces et des moyens pour liquider le bien au prix idéal. Ils permettent autant à l’acheteur qu’au vendeur de s’en tirer à bon compte.

Se charger soi-même de la vente de son scooter

Et si vous revendez votre scooter à une agence qualifiée ? En effet, certaines agences en ligne comme https://buybike.fr proposent de racheter des scooters d’occasions auprès de particuliers. Ceci vous évite bien de tracas à proprement parler, car ces agences se chargent des démarches nécessaires comme l’estimation du prix, le rapatriement et bien d’autres détails.

Qu’elle soit une épave ou toute neuve, vous pourrez recevoir une estimation de prix pour votre moto et conclure un accord rien qu’en passant un coup de fil. Ainsi, vous remplirez en seule une fois toutes les conditions nécessaires. Cependant, si vous vous apprêtez à vendre votre scooter, vous devez absolument penser comme un concessionnaire.

Vieille ou pas, une moto fera toujours l’affaire pour peu qu’elle roule parfaitement et soit présentable. En ce sens, il serait dans votre intérêt de parfaitement maîtriser les points forts et les limites de l’engin. Non seulement, cela vous permettra d’estimer avec justesse ses capacités et ainsi d’éviter les malentendus, mais surtout, vous pourrez l’améliorer au mieux pour en tirer un sacré profit.

Redonner de l’allure à la carrosserie pourrait s’avérer un investissement fructueux et décisif quoiqu’en cas de vente à une agence, il ne soit pas nécessaire d’améliorer l’aspect de la moto. Les agences sont disposées à acquérir l’engin sans faire cas de son état. En revanche, il faudra vous attendre à recevoir une proposition qui en tienne compte. Vous devrez également réunir les documents nécessaires à savoir la carte grise, les certificats et autres.

Recourir à une agence de dépôt-vente

Pour vendre votre scooter, il suffirait de le confier à un magasin de dépôt-vente spécialisé dans la vente d’occasion. Il s’agit de professionnels qui servent de lien entre les particuliers, mettent sur le marché votre engin et le vendent au prix convenu contre une rémunération.

La carte grise, le certificat de cession et le certificat administratif sont des documents à obligatoirement soumettre. Ensuite, si vous souhaitez fournir des éléments supplémentaires comme les factures d’entretien et le carnet, cela ne tient qu’à vous. D’ailleurs, de tels éléments peuvent en rajouter à la force de persuasion du vendeur.

Après une entente sur la marge tarifaire, l’agence se charge de vendre le scooter dans les règles de l’art.

Jeremy

Pourquoi louer une voiture en leasing ?

Prendre une voiture en leasing, c’est une pratique dont on entend de plus en plus parler. Aussi bien les émissions télé de voitures, que les publicités ou les magazines. Mais est-il vraiment pertinent d’être locataire de sa voiture plutôt que propriétaire ? Nous verrons ici quels sont les avantages d’un contrat LOA (location avec option d’achat) ou LLD (location longue durée).

LOA, LLD : quelles différences ?

La location avec option d’achat dure généralement 2 ou 3 ans. Les mensualités sont souvent complétées d’un apport et dès le début du contrat, une valeur de rachat du véhicule est énoncée. À l’échéance, le locataire peut restituer le véhicule ou le racheter à la valeur définie initialement.

La location longue durée peut aller jusqu’à 6 ans. Elle ne permet pas le rachat du véhicule, mais elle présente l’avantage d’offrir une approche complète, avec l’entretien inclus ainsi qu’une assurance de base. Ces deux formules sont donc différentes, tout en étant relativement proches. Plus le contrat est long, plus les mensualités sont faibles. L’apport initial, parfois proposé, permet d’alléger par la suite les loyers. Certains professionnels proposent aux clients d’ajuster eux-mêmes le montant de l’apport pour descendre d’autant les mensualités de leur voiture leasing. 

Pourquoi choisir une voiture leasing ?

Les mentalités ont évolué. Le besoin de posséder se fait de moins en moins ressentir. De nos jours, nous pouvons être locataires de notre smartphone, de notre ordinateur… Et bien sûr de notre voiture. Pour l’automobile, le principal avantage est de pouvoir changer régulièrement de véhicule, afin de toujours avoir un moyen de transport récent et donc potentiellement moins sujet aux pannes, à disposition. Si vos besoins évoluent régulièrement, le leasing permet de changer de type de gabarit à chaque fin de contrat sans avoir à se soucier de la revente. La LOA comme la LLD sont donc des solutions de facilité. Les contrats sont plus modulables qu’ils ne l’ont jamais été.

D’ailleurs, en souscrivant à ce type d’offres, le client est généralement libre dans le choix du véhicule, de ses options, et même de son coloris. Il est donc possible de se faire plaisir sans avoir à se soucier des contraintes. La LLD est une offre all inclusive tandis que la LOA, plus courte, peut demander quelques options (comme l’entretien) pour offrir une qualité de service équivalente. 

Le leasing s’impose dans certains cas

Nous sommes dans une période où tout va très vite. La voiture électrique prend une place grandissante à tel point que certains envisagent d’abandonner le moteur thermique. Mais il subsiste des interrogations sur la revente ou le vieillissement de ce type de voiture.

C’est là que le leasing est intéressant. Les formules permettent de faire des choix que l’on ne doit assumer que jusqu’à l’échéance du contrat. Penser à la revente ou au remplacement des batteries n’est donc pas une nécessité… Et c’est moins stressant.

Partant de ce principe, le leasing est attractif. Il permet de ne pas prendre de risques et de s’adapter progressivement aux évolutions technologiques qui toucheront les prochaines générations de véhicule.

Jeremy

Choisir une assurance Auto

Avoir une bonne assurance automobile garantit sans doute la sérénité de tout conducteur. Très souvent, le choix peut s’avérer difficile devant les nombreuses propositions toutes aussi alléchantes, mais quelquefois, le résultat final peut s’avérer décevant. Pour choisir une assurance auto, le prix est certes un facteur important ; mais avant tout, l’essentiel est de savoir quelle est celle qui vous convient le mieux. Les compagnies d’assurances proposent en général trois formules de contrats pour assurance auto. En fonction de ces offres, vous aurez donc à choisir entre une assurance au tiers, au tiers plus ou alors une assurance tous risques.

L’assurance au tiers

L’assurance au tiers offre le minimum de protection que vous puissiez avoir. En effet, elle se contente de vous offrir une garantie sur la réparation des dommages matériels et corporels causés à autrui. De même, elle ne couvrira que les dommages ou les accidents dont vous n’êtes pas responsable.

L’assurance au tiers est conseillée à ceux qui ont des revenus faibles ou moyens. Elle est aussi adaptée à ceux qui possèdent un véhicule d’occasion, à kilométrage élevé ou d’une valeur inférieure ou égale à 3 000 euros.

Accessible généralement à partir de 165 euros, l’assurance au tiers n’offre certainement pas beaucoup de garanties. Cependant elle propose tout de même le minimum de protection qui pourrait correspondre à votre situation. Par ailleurs, vous pouvez adopter cette formule si vous avez besoin de trouver un autre contrat après la résiliation du précédent.

L’assurance au tiers plus

Si vous avez des revenus moyens et que malgré cela vous voulez d’une assurance qui offre plus de garanties, l’assurance au tiers plus offre un bon compromis.

Légèrement plus coûteuse que l’assurance au tiers, celle-ci fournit également des contreparties plus larges. Par exemple, en cas de vol, d’incendie ou de catastrophes naturelles, ce type de contrat offre systématiquement une couverture pour tous ces évènements. En choisissant cette formule, vous aurez également la possibilité d’inclure dans votre contrat des garanties supplémentaires. Il s’agira par exemple des garanties accidents corporels du conducteur, catastrophes naturelles ou assistance logistique en cas d’accidents.

Pour ce qui est du prix de l’assurance au tiers plus, celui-ci dépend  de chaque compagnie et des offres que vous ajoutez à la formule basique. Mais le plus souvent, il est possible que vous ayez à souscrire à ce type de contrat à partir de 200 ou 500 euros.

L’assurance tous risques

L’assurance tous risques est la formule la plus onéreuse en matière d’assurance, mais elle offre tout de même les meilleures garanties. Elle protègera plus efficacement ceux qui ont une voiture de collection, ou d’une valeur supérieure à 3 000 euros. En plus des garanties déjà incluses dans les assurances tiers et tiers plus elle offre en prime la couverture complète en cas d’accident responsable. Si vous adhérez à cette formule, votre voiture vous sera remboursée en cas de sinistre. Elle possède par ailleurs de nombreux avantages dont la   possibilité d’avoir un véhicule de remplacement dans les situations incommodantes. De plus, certains extras peuvent être inclus dans le contrat, comme la garantie panne du véhicule, prêt, panne de ce dernier et même une garantie sur le contenu du véhicule.

Le prix du contrat tous risques varie d’une compagnie à une autre et quelquefois des suppléments que vous ajoutez à votre contrat d’assurance auto. Vous pouvez cependant prévoir au minimum 250 euros pour y souscrire, un prix qui peut aller jusqu’à 800 euros en fonction de la compagnie choisie.

Jeremy

Quand est-ce que vous devez faire la révision de votre Renault Clio3 ?

Pour maintenir votre Renault Clio3 en bon état et être à l’abri de tout dysfonctionnement des principaux éléments sécuritaires de votre voiture, vous devez lui faire une révision régulière. Cependant, le plus important est de connaître l’indice sur lequel vous devez vous baser pour réaliser cette opération. Découvrez ici le moment idéal pour faire la révision de votre Renault Clio3 ?

Qu’est-ce qu’une révision ?

La révision est une vérification et une maintenance de plusieurs éléments essentiels sur votre Renault Clio 3. Parmi les points ou parties que l’équipe de professionnels chargés de l’entretien de votre Renault Clio 3 touchera, on retrouve le système de refroidissement, le système de lave-glace, le niveau du liquide de frein, les amortisseurs, etc.

De plus, pour une bonne révision, certains réglages seront faits sur votre Renault Clio3. Le changement de l’huile motrice et du filtre habitacle, et bien d’autres points font partie des actes que réaliseront les spécialistes.

Pourquoi faire la révision de sa Renault Clio3 ?

La révision de votre Renault Clio3 est une solution qui vous permet de faire d’une part l’entretien de votre véhicule. D’autre part, la régularité de la révision de votre Renault Clio3 augmente sa durée de vie et son bon fonctionnement. De plus, un entretien constant est un gage de sécurité pour votre personne. En définitive, même si c’est peut-être couteux de faire la révision de Renault Clio3, le bénéfice est incalculable pour votre vie et celle de la voiture.

Quand faire la révision de votre Renault Clio3 ?

Le facteur qui vous indiquera le moment d’envoyer votre Renault Clio3 à une agence d’entretien pour la révision est une question essentielle. En effet, certaines personnes se basent sur le nombre de kilomètres effectués, mais d’autres se focalisent sur la durée d’utilisation.

En réalité, vous devez faire la révision de votre véhicule à chaque 20 000 Kilomètres parcouru. Toutefois, c’est un indice qui varie selon la marque et le modèle de voiture. Ainsi, pour plus de sureté et de précaution, vous devez faire la révision de votre Renault Clio3 comme l’indique le document d’entretien de votre voiture. Cependant, si vous ne maîtrisez pas la date de votre dernière révision, il est vivement recommandé de se baser sur une durée de 12 mois ou d’un an pour faire la révision de votre véhicule.

En résumé, vous devez faire la révision de votre Renault Clio3 après avoir effectué 20 000 Kilomètres ou une fois chaque année.

Jeremy
depannage

Dépannage de voiture : combien ça coûte ?

Un pneu crevé, une batterie qui lâche, un problème moteur ou un autre souci mécanique : on n’est jamais à l’abri d’une panne inopinée en cours de route. S’il s’agit quelques fois de pannes que l’on peut gérer soi-même, il est parfois indispensable de recourir à un service de dépannage pour se sortir d’affaire. Évidemment, cette prestation de service aura un coût. Mais quel est-il ? Combien faudra-t-il dépenser pour dépanner votre voiture ? On vous dit tout ici.

Quels sont les différents frais qui conditionnent votre facture pour un dépannage de voiture ?

Lorsque vous faites appel à un professionnel du dépannage de voiture, le tarif de dépannage auto appliqué par ce dernier varie selon certaines modalités liées à son intervention. Ainsi vous pourriez être amenés à inclure des frais liés aux éléments ci-après dans votre paiement :

  • le temps passé par le prestataire sur le lieu d’immobilisation (au-delà des 30 premières minutes) ;
  • la nature du lieu d’immobilisation (autoroute, route, etc.) ;
  • le remorquage (dont le prix dépend de la distance séparant le lieu d’immobilisation du garage) ;
  • la tranche horaire et le jour de la semaine ;
  • la fourniture éventuelle de pièces automobiles ou de prestations supplémentaires.

Ces différents éléments conditionnent le montant de la facture finale que vous serez amené à payer dans le cadre d’une réparation auto. Il serait donc idéal de les prendre en compte quand vous vous retrouvez en situation de panne automobile et de prendre préalablement connaissance des tarifs du prestataire.

Concrètement, combien faut-il dépenser approximativement pour faire dépanner sa voiture ?

De façon concrète, pour un dépannage en journée sur une route, il vous faudra dépenser au moins 90 € et au plus 220 €. Toutefois, si le dépannage inclut un remorquage, le tarif sera évidemment plus élevé. Il sera probablement compris entre 100 € et 230 €. Par ailleurs, si votre panne intervient entre 18 h et 8 hpendant un week-end ou un jour férié, les prix peuvent varier de 130 € à 260 € sans remorquage et de 140 € à 300 € avec remorquage.

Si votre panne survient alors que vous roulez sur une voie express ou une autoroute, vous êtes obligés de faire appel à un spécialiste agréé grâce à une borne d’appel d’urgence. Un arrêté ministériel a établi le prix du remorquage dans ce cas. Du lundi au vendredi de 8 h à 18 h, vous aurez à payer :

  • 124,83 TTC si votre véhicule a un PTAC inférieur à 1,8 t ;
  • 154,36 TTC pour un véhicule avec un PTAC compris entre 1,8 t et 3,5 t.

Pour un remorquage de nuit, de week-end ou un jour férié, les prix subissent une majoration de 50 %.

Jeremy
gilet de sécurité

Les accessoires indispensables pour votre auto

La conduite est quelque chose à ne pas prendre à la légère. Les conducteurs doivent redoubler d’attention afin de ne pas être un danger pour autrui. Les règles de sécurité sont nombreuses et essentielles à la sécurité de tous. Beaucoup ne les respectent pas et sous estiment les conséquences de leurs actes. Voici les quelques accessoires indispensables à garder dans sa voiture afin de faciliter la conduite et ainsi réduire les risques d’accidents :

L’éthylotest

On le sait tous, lors de sorties entre amis le weekend ou même en semaine, il est important de trouver la personne qui ne boira pas et qui pourra ainsi ramener tout le monde en un seul morceau ! Notre Sam pourra tout de même prendre un verre en début de soirée ! Afin de ne pas prendre de risque, il existe des éthylotests jetables qui pourront vous servir afin de mesurer votre taux d’alcool avant de prendre le volant. C’est très pratique et cela vous permettra de vérifier vous aptitude à conduire.

Le chargeur

Le chargeur allume cigare vous permettra de recharger votre téléphone ou autre petit objet électronique lorsque vous conduirez. C’est un accessoire très pratique car, de nos, jours, les batteries se déchargent vite et les applications GPS telles que Waze ou mappy consomment énormément. Il existe d’ailleurs de nombreux allume cigares différents comportant 1 ou plusieurs ports qui vous permettront de recharger plusieurs appareils en même temps.

Le porte téléphone

Nous parlions , tout à l’heure de GPS, sachez que si vous utilisez une application lors de votre conduite, il vous faudra absolument un support qui maintiendra votre téléphone près de vous/ Le porte téléphone est l’accessoire idéal pour regarder son écran sans quitter des yeux la route.

Le haut parleur Bluetooth

Ce n’est pas un secret, utiliser son téléphone pour communiquer au volant est strictement interdit et passible d’une amande et d’un retrait de points. Afin de palier à ce problème, il existe des haut parleurs Bluetooth qui vous permettront de garder les mains libres. Vous pourrez ainsi passer et recevoir des appels en toute légalité.

La raclette

A garder dans son coffre, la raclette vous permettra de nettoyer votre pare-brise lors des nuits glaciales. C’est un élément indispensable en hiver car sans elle vous perdrez un temps énorme !

Le pare-soleil

Celui-ci s’utilise en été principalement. Il permettra de protéger la voiture de la chaleur et évitera les volants brulants.

 

Maintenant que vous avez la panoplie du parfait conducteur, vous pouvez prendre la route en toute sécurité ! Vous trouverez tous vos accessoires sur ce site.

Jeremy
groupe électrogène

Un groupe électrogène pour recharger votre voiture

On le sait tous, le principale point faible des voitures électriques est l’autonomie. Compte tenu de la distance limité que l’on peut parcourir entre deux charges avec ce type de véhicule, ils n’étaient réservés que pour des utilisations urbaines. Mais depuis peu, il est possible de prolonger cette autonomie à l’aide d’un groupe électrogène. (source : groupe-electrogene.top)

 

Le groupe électrogène: une autonomie plus importante

Bien que silencieux, économiques et respectueux de l’environnement, les véhicules électriques ont un énorme point faible: celui de l’autonomie. La plupart dépasse rarement les 500 km d’autonomie. Mais encore, les modèles dépassant les 4oo km d’autonomie ne sont pas donnés.

Très vite, ces véhicules ont montrés leur incompétence pour les très longs voyages puisque le risque de panne de batterie au milieu de nulle part est très élevé. D’autant plus qu’il n’y a pas de batterie secours à mettre en place en cas de panne.

Toutefois, l’utilisation d’un groupe électrogène pourrait un tant soit peu régler le problème de la batterie déchargée dans un endroit où il n’y a pas forcément de prise pour charger la voiture. Le principe en lui même est simple: le groupe électrogène remplace l’électricité fournie par le réseau, et permet de recharger la batterie de la voiture.

Renault propose par exemple une solution pour recharger la batterie du véhicule durant le trajet. Il s’agit d’un prolongateur d’autonomie qui se présente sous la forme d’un groupe électrogène de 600 cc pouvant générer une puissance de 10 kW. La mise en marche du moteur thermique du générateur est automatisée puisque l’appareil embarque un système informatisé. Une interface électronique qui régule la puissance fournie par le générateur en fonction du niveau de charge de la batterie.

Le groupe électrogène est fixé sur un support à l’avant de la voiture; l’arrière restant libre pour remorquer une caravane par exemple. Ce générateur nécessite un réservoir de 35 litres qui peut être posé sous le siège passager ou dans le coffre de la voiture.

Avec une consommation moyenne comprise entre 6 et 7 litres quand les batteries sont déchargées, le générateur vous offre à peu près 500 km d’autonomie supplémentaire. Des modèles plus puissants encore sont en cours de développement.

 

Il faut faire attention

Il faut cependant rester prudent et être sûr de ce que l’on fait quand on se sert d’un groupe électrogène pour recharger une voiture électrique. Certains modèles de véhicule ne prêtent pas facilement à l’exercice et il vaut mieux avoir quelques connaissances pratiques dans le domaine si on ne veut pas risquer d’endommager le système. En effet, un modèle comme la ZOE en plus du générateur, un piquet de terre à planter à chaque recharge. Le processus d’initialisation de la charge sur ce modèle vérifie la présence d’une prise de terre de résistance inférieure à 100 ohm avant le début de l’opération. Impossibilité donc de rouler pendant que le véhicule est à la charge.

Vous l’aurez donc compris, il tout à fait possible de recharger une voiture électrique avec un groupe électrogène. Mais chaque modèle de voiture avec ses spécificités.

Jeremy
nettoyer un siège de voiture

Comment nettoyer un siège de voiture

Les sièges de voitures sont soumis aux aléas de la vie, aux boissons que l’on renverse, à la nourriture qui tombe et qui fait des tâches, ou même des poils de chiens. Nettoyer un siège de voiture dépend finalement de la matière du siège, car la méthode de nettoyage ne sera pas la même pour un siège en cuir ou en tissu par exemple.

Nettoyer un siège de voiture en tissu

Il est tout d’abord conseillé de nettoyer le siège en tissu entièrement, même s’il n’y a qu’une petite tâche, car le fait de nettoyer à un seul endroit, peut se voir finalement plus que la tâche qu’il y avait auparavant.

On peut utiliser plusieurs techniques pour nettoyer un siège en tissu. On peut commencer par le vinaigre, mélangé à de l’eau tiède et à du liquide vaisselle (à raison de 5 dl de vinaigre blanc, 2 dl d’eau tiède et 2 c. à soupe de liquide vaisselle). Il suffit ensuite d’imprégner une éponge avec le liquide et de nettoyer tout le siège, en insistant particulièrement sur les tâches présentes. Ensuite, il faut rincer avec un linge humide.

On peut également utiliser de l’ammoniaque en imbibant un linge et en frottant sur tout le siège, mais en particulier sur les tâches, puis en rinçant avec un linge humide. Le seul inconvénient de l’ammoniaque est qu’il dégage des vapeurs nocives, il faut donc ne pas trop en abuser.

Enfin, on peut utiliser des cristaux de soude. Pour cela, il faut préparer une solution avec 1 litre d’eau et une tasse de cristaux de soude, puis d’imbiber une éponge avec ce mélange et d’appliquer sur tout le siège, en insistant sur les tâches. Ensuite, il faut rincer avec un linge humide.

Nettoyer un siège de voiture en cuir

Pour nettoyer un siège de voiture en cuir, rien de plus simple que d’utiliser un linge imbibé de lait démaquillant, mais il faut éviter de frotter le cuir, car il risque de s’abîmer. Il est important que le linge ou le morceau de coton soit de couleur blanche, sinon cela peut tâcher encore plus le cuir.

Il est déconseillé de mouiller le cuir avec de l’eau.

Nettoyer les tâches spécifiques

Pour nettoyer les tâches d’essence, on peut mouiller le siège en tissu et utiliser un peu de détergent, avant d’aspirer le tout.

Pour nettoyer des vomissures, on peut les mouiller avec de l’eau gazéifiée, car les bulles vont décoller les tâches. Sinon, on peut aussi utiliser de l’ammoniaque.

Pour nettoyer des tâches d’alcool ou de parfum, rien de plus simple que d’utiliser une éponge imbibée avec du vinaigre blanc ou de l’alcool ménager.

Pour nettoyer des tâches de sang encore humide, il faut appliquer sur les tâches un mélange de maïzena et d’eau, puis de laisser sécher le mélange avant de le gratter légèrement. Pour du sang séché, il faut tamponner les tâches avec un linge imbibé d’ammoniaque ou d’eau oxygénée, puis de rincer les tâches avec un linge humecté d’eau.

Jeremy